Accueil


Histoire de Cornimont

Visite guidée

Situation

Activités

Se loger

Histoire

 

Un peu d'Histoire


C'est à l'époque de Charlemagne qu'apparaît le nom de "Cornimont" (allusion à la corne de chasse que l'Empereur aurait perdue ou donnée). Le territoire, à cette époque, est essentiellement constitué de vastes forêts et prairies.
Vers 1100, les premiers cultivateurs et éleveurs, venus d'Alsace, s'installent d'abord à XOULCES, puis les quartiers de Cherménil et du Daval se peuplent à leur tour.
La vie suit son cours, jalonnée par les aléas de l'Histoire, les épidémies, les famines.
La Guerre de Trente Ans (1618 - 1648) dévaste le village et décime la population (27 habitants seulement en 1640). La petite communauté se reconstitue peu à peu.

 

C'est en 1766, à la mort de Stanislas Leczinski, que le DUCHÉ DE LORRAINE est rattaché à la France. Mais tandis que l'Alsace et une partie des territoires constituant les départements de la Meurthe et de la Moselle sont ballottés entre l'Allemagne et la France, la région qui deviendra l'actuel département des Vosges reste française. (Notons au passage le jumelage Cornimont / Steinen - petite ville du Sud de la Forêt Noire - depuis 1983).
Jusqu'au début du XIXème siècle, les habitants sont essentiellement des agriculteurs. En plus des activités de la ferme, beaucoup d'entre eux travaillent, de façon artisanale, le lin et le chanvre, en premier lieu pour leurs besoins personnels.
C'est en 1839 que GEORGES PERRIN installe, au Daval, le premier tissage de 300 métiers mécaniques. Peu à peu, avec l'installation d'autres usines (tissages et filatures) le textile devient l'activité essentielle du village jusqu'à ce que la concurrence des "pays neufs" provoque la grave crise des dernières décennies.

Pour compenser les emplois perdus dans cette industrie, Cornimont s'efforce de diversifier ses activités, notamment sous forme de petites structures artisanales.
La ville valorise son cadre de vie en rénovant ses principales artères, en améliorant ses façades et son fleurissement, en créant des aires de repos et de loisirs.
Parallèlement, l'Office de Tourisme et son équipe de bénévoles travaillent, en liaison étroite avec la municipalité, la Commission animation, le Comité des Fêtes, les commerçants, pour animer les soirées d'été et permettre ainsi aux vacanciers d'égayer leur séjour dans les Vosges, mais également avec les hôteliers et propriétaires de meublés et de camping pour offrir une gamme variée d'hébergements de bonne qualité.

    Pour un historique plus détaillé, vous pouvez aller sur les liens suivants :

 histoire de la corne de Cornimont

 histoire de Cornimont et des Counehets